• Facebook
  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube
  • Twitter

 

Mon nom de plume est Gabarelle Corentin. Je suis née en 1981 à Verviers (Belgique).   

                            

En 2006, j'ai obtenu une licence en littérature, culture et civilisation des pays anglophones à l’université Lille III (France). Je suis, depuis lors, enseignante en immersion anglaise dans un établissement verviétois.

Lectrice passionnée depuis ma plus tendre enfance, je décide de prendre la plume en 2016 où j'entame l'écriture d’une romance sous forme de trilogie.

 

Le premier tome, Eros, est sorti en juillet 2019.

La publication du deuxième tome intitulé Storgê est prévue pour juin 2020.

Soyez les bienvenus sur mon site !

Pourquoi ai-je décidé d'écrire ?

Lors de mes études, parallèlement aux classiques de la littérature anglophone que je devais analyser pour mes cours, mes choix étaient assez éclectiques : j’ai lu tous les romans de Jacqueline Harpman ainsi que d’Agatha Christie, Stephen King, Bram Stocker, Marc Levy...

 

Et puis je suis rentrée dans la vie active, et j’ai complètement délaissé la littérature. Ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard que j’ai retrouvé cette passion. Cependant, je ne suis pas retournée vers mes anciens amours. En tant que mère de famille trentenaire croulant sous la charge mentale, j’éprouvais le besoin de m’évader au travers d’histoires légères et exaltantes. Quelques amies qui avaient lu les Cinquante nuances de Grey m’en ont parlé. Le concept du milliardaire qui s’amourache d’une jeune vierge effarouchée m’a fait sourire. En revanche, l’aspect passionnel de leur histoire m’a plu. Je suis devenue accro et j’ai lu plusieurs séries de différents auteurs comme Christina Lauren, Sylvia Day, Tara Sue Me pour ne citer qu’elles.

 

Cependant, je me suis rapidement lassée du côté répétitif des récits. La trame est systématiquement la même : un beau gosse riche au passé torturé pose son regard sur une jeune femme douce et innocente. Cette dernière doit son ascension professionnelle à son nouvel amant qui s’empresse d’acquérir la boîte pour laquelle elle travaille. Cerise sur le gâteau, elle est bien entendu la seule à qui il ouvre son cœur. J’ai plusieurs fois levé les yeux au ciel, mais comme beaucoup de lectrices, « j’avais besoin de connaître la fin de l’histoire ».

 

Jusqu’à ce que je lise la romance de trop. Dans ce livre (que je ne citerai pas), le mâle alpha est purement et simplement un pervers narcissique. Pire : son attitude irrespectueuse et méprisante envers la jeune fille qui s’est éprise de lui est un véritable catalyseur tout au long du récit.

 

Lassée de lire des histoires où la violence psychologique est présentée comme banale, j’ai décidé d’écrire mon propre roman.

Pourquoi travailler en auto-édition?

J'ai pris en charge absolument chaque étape de la publication de mon roman (rédaction, mise en page, contact avec l'imprimeur, diffusion...). L’écriture et la publication de ce livre représentent avant tout un challenge personnel et j’avais « besoin » qu’il aboutisse enfin.  Je n’avais pas la patience d’attendre la réponse d’une maison d’édition, car cela peut prendre plusieurs mois.

 

De plus, les maisons d’édition auxquelles j’aurais pu m’adresser ont des critères assez stricts et spécifiques. Mon roman n’entre pas dans leurs lignes éditoriales puisqu’il brise tous ces codes imposés.

 

Cependant, l’autoédition n’est pas ma première vocation. La rédaction du prochain tome reste ma priorité. J’ai espoir d’être approchée par une maison d’édition qui sera prête à adhérer à ma vision de la romance érotique et à me donner une chance.

Contactez-moi

© 2020 by Gabarelle Corentin.